Relaxe de Jawad Bendaoud qui avait logé des jihadistes du 13 Novembre

Jawad Bendaoud a été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris, mercredi 14 février. Il était jugé pour « recel de malfaiteurs », après avoir mis à disposition un appartement à deux auteurs des attentats du 13-Novembre. Jawad Bendaoud avait clamé son innocence tout au long du procès. La #MairiedeSaintDenis demande au Parquet général d’interjeter appel de […]

Lire cet article