« C’est sale et ça sent mauvais » : 30 députés découvrent un centre de rétention pour clandestins

Une trentaine de députés se sont rendus dans des centres de rétention, lundi, alors que la future loi sur l’immigration prévoit de doubler la durée durant laquelle les sans-papiers pourront y être maintenus.

Lire cet article